Charte des Cavités Françaises à Concrétions

grotte de lauzinasPRÉAMBULE :

Les représentants d’un ensemble de 18 cavités que l’Etat français avait proposées en 2006 à l’inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO s’étaient constitués en association.

Cette candidature n’ayant pu aboutir, ils ont décidé de poursuivre leur action au bénéfice de ce patrimoine exceptionnel, dans le cadre de la présente charte :
Les représentants de cavités françaises à concrétions ont décidé de se regrouper autour des objectifs suivants, auxquels chacune des entités concernées – collectivité, club ou association, propriétaires, société de droit privé ou public – adhère librement. Toutes les démarches mises en oeuvre, collectivement ou site par site, ne se feront que dans la mesure où un accord formel entre tous les partenaires aura été établi.

PROTECTION ET VALORISATION :

Pour tous :

• Le premier objectif est d’assurer la préservation du patrimoine souterrain, sa conservation et sa valorisation comme témoignage géologique exceptionnel sur le fonctionnement du karst et l’histoire de la planète ainsi que pour sa valeur esthétique et patrimoniale.

• Le deuxième objectif est de permettre le partage de la connaissance, de favoriser les études scientifiques et leur publication. En ce sens, les explorations et recherches spéléologiques menées à cette fin et les possibilités de visite des sites en tant que vecteur ASSOCIATION DE VALORISATION DES CAVITES FRANCAISES A CONCRETIONS d’information et de communication doivent être maintenues et développées pour autant qu’elles ne remettent pas en cause le premier objectif.

Pour cela :

• Chacun des adhérents à la présente charte assure la protection et la mise en valeur de la partie de la cavité concernée dont il a la charge et veille à sa gestion dans le respect des objectifs ci-dessus et des protections éventuellement établies.

• Chacun participe à la promotion du patrimoine souterrain en général, de la spécificité du karst en France en particulier, ainsi qu’à la valorisation des cavités à concrétions. A ce titre, il soutient toute candidature au patrimoine mondial relative à ces patrimoines souterrains.

LES MOYENS :

Les représentants des cavités s’engagent à partager les données scientifiques et echniques dont ils ont la propriété et à débattre collégialement de leur mise en oeuvre. Les représentants sont assistés pour les questions relevant de leurs compétences respectives par l’Association nationale des exploitants de cavernes aménagées pour le tourisme (ANECAT), par la Fédération Française de Spéléologie (FFS) et par les scientifiques ou experts associés à la conservation et à la gestion des cavités. En tant que de besoin, d’autres experts peuvent être consultés ponctuellement.

stalactiteLA REPRÉSENTATION :

Dans le partenariat et les rapports avec l’administration et les services de l’État ainsi qu’avec les collectivités locales, cavités, leurs représentants délègueront un ou plusieurs d’entre eux suivant les enjeux des questions à traiter. Un règlement intérieur déterminera les modalités de cette représentation et des mandats.

UN RÉSEAU OUVERT :

L’association que constituent les adhérents à la présente charte accepte d’accueillir comme membres les représentants d’autres cavités qui deviendront signataires de la charte.