Gouffre de Cabrespine

gouffre de cabrespine

CABRESPINE • 11160 Cabrespine • www.gouffre-de-cabrespine.com

gouffre de cabrespine
La cigogne

L’ensemble karstique de Cabrespine, situé dans le département de l’Aude, au coeur de la Montagne Noire, est un vaste réseau, long de 22500 m et profond de 504 m.

Avant d’être aménagé pour le tourisme en 1988, ce site était pour les amateurs une réserve de trésors uniques de concrétions, avec pour point d’orgue le fameux réseau Capdeville.

Le site est connu depuis 1570 ,mais ce n’est qu’à partir de 1968, grâce aux explorations du Spéléo-Club de l’Aude que le réseau dévoile enfin ses secrets.

Cabrespine, cavité la plus profonde du Languedoc-Roussillon, est immense par ses volumes.

Elle possède une très belle rivière souterraine dans un calcaire marbré, des massifs concrétionnés scintillant de cristallisations, et enfin, accessible depuis l’extérieur par un court et confortable tunnel creusé en 1988, un secteur esthétiquement aménagé avec hardiesse sur un vide noir de 150 m d’aplomb en haut duquel, par les «Balcons du Diable», on s’extasie devant le «Septième Ciel» et les «Salles Rouges».

gouffre de cabrespine
L’oiseau mouche

Dans le réseau Capdeville (découvert en 1971-1972), foisonnent les «brosses à dents» en aragonite, dont le fabuleux ensemble appelé «la Cigogne» (haut de 1,20 m) et «l’Oiseau mouche», concrétion d’aragonite de 40 cm de hauteur, des excentriques aciculaires et coralloïdes, des coupelles, et le célèbre «verseur à pastis»,des disques…

Assurée depuis l’origine par le Spéléo-Club de l’Aude, épaulé par la direction du site touristique, la conservation de ce réseau est parfaite.

gouffre de cabrespine
Les coupelles