Gouffre d’Esparros

gouffre d'esparros

ESPARROS • 65130 Esparros • www.gouffre-esparros.com • rf.oo1385461245danaw1385461245@bnto1385461245

gouffre d'esparros

La galerie des aragonites

Au coeur du massif des Baronnies, piémont des Hautes-Pyrénées, le gouffre d’Esparros est une cavité emblématique depuis les explorations historiques en 1938 du célèbre spéléologue français Norbert Casteret, et de son meilleur ami Germain Gattet.

Faisant partie d’un ensemble spéléologique long d’environ 3 km, profond de 130 m et comprenant la grotte préhistorique de Labastide(perte d’un ruisseau souterrain et art pariétal), Esparros se visitait alors par un minuscule orifice à flanc de montagne, suivi d’un réseau labyrinthique puis d’un à-pic d’une quarantaine de mètres.

De véritables merveilles d’aragonite et de gypse attendaient les deux explorateurs, Leur protection fut néanmoins sans faille, relayée par un jeune disciple du maître : Jacques Jolfre.

gouffre d'esparrosLa réputation de la beauté de cette caverne induisit d’abord son classement parmi les sites (30 octobre 1987), puis son aménagement après creusement d’un court tunnel et études scientifiques d’impact poussées (1997).

Dans la partie touristique longue de 600 m, on admire avec étonnement : des «brassées de lilas blancs», des «floraisons scintillantes », des «gerbes de fleurs minérales», et de véritables dentelles d’aragonites, des concrétions en choux-fleurs, la fameuse «Dent de Requin», mais encore de très beaux massifs de calcite classique, ici d’une blancheur éburnéenne, accessible à 375 visiteurs chaque jour.

C’est dans la prestigieuse galerie des Aragonites que l’on voit le couloir de l’Alhambra qui est entièrement tapissé de concrétions veloutées d’aragonite et d’aiguilles de gypse, parmi les plus féériques connues au monde.

Jean-Pierre Bermont assure les visites pour la partie réservée à la pratique de la spéléologie.